acerbité


acerbité

acerbe [ asɛrb ] adj.
• 1195; « cruel, méchant » jusqu'au XVIe; lat. acerbus
1Vx Aigre et âpre. Goût acerbe.
2Qui cherche à blesser; qui critique avec méchanceté. acrimonieux, agressif, 1. caustique, mordant, sarcastique, virulent. Répondre d'une manière acerbe. Un ton acerbe. Critiques acerbes. N. f. Rare ACERBITÉ , 1327 .

acerbité nom féminin (latin acerbitas) Littéraire. Caractère de ce qui est acerbe. ● acerbité (synonymes) nom féminin (latin acerbitas) Littéraire. Caractère de ce qui est acerbe.
Synonymes :
- âcreté
- agressivité
Contraires :
- amabilité
- aménité

⇒ACERBITÉ, subst. fém.
Caractère de ce qui est acerbe; au propre et au figuré.
A.— Au propre, rare :
1. Ce fruit est d'une acerbité insupportable.
Ac. 1798-1932.
Rem. Ac. 1798 ajoute : ,,Il est de peu d'usage``, Ac. 1878 et Ac. t. 1 1932 : ,,Il est peu usité``, BESCH. 1845 : ,,dans le langage usuel, on se sert plutôt des mots âpreté, âcreté.``
P. ext. (cf. acerbe I B 2) :
2. L'accord de quinte diminuée et sixte peut aussi se transformer en accord de septième de sensible. L'acerbité de cet accord fait qu'on en place généralement la septième à la partie supérieure. Pourtant d'autres dispositions peuvent s'employer.
E. RATEZ, Traité d'harmonie, 1908, p. 52.
B.— Au fig. (cf. acerbe II) :
3. ... il déclare dans son début que l'obligation où il est de raconter ce fait lui pèse, est pour lui un fardeau excessivement à charge, parce qu'elle lui rappelle (cette obligation) la mémoire plus vive de l'acerbité d'un événement qui, bien qu'aucun temps ne puisse pour lui le couvrir d'oubli, ce nonobstant il ne peut y repenser sans se sentir compris tout entier d'horreur.
P.-L. COURIER, Lettre à Monsieur Renouard, 1810, p. 257.
4. Je serai libre de tout lien, je garderai le plus pesant de tous : mes obligations envers ma mère, qui me sont tant reprochées par elle avec une constante acerbité qui me tue.
H. DE BALZAC, Correspondance, 1832, p. 154.
5. Lucien comprit l'air aigre qui glaçait cette figure envieuse, l'âcreté des reparties que ce journaliste semait dans sa conversation, l'acerbité de sa phrase, toujours pointue et travaillée comme un stylet.
H. DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 380.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1. 1327 « caractère de ce qui est dur, cruel » emploi fig., dans trad. (JEAN DE VIGNAY, Mir. hist., 20, 106 (1501) ds QUEM. t. 1 1959, 46 : Tu te proposoyes a tollerer non seulement les grandes acerbitéz des convices, mais tous tormens); av. 1356 « id. » dans trad. (PIERRE BERSUIRE, Tite-Live, Annales, f° 346° ds GDF. Compl. : et si tenoit le courage des gens, par paeur et par acerbité de paines, en son povoir); 2. 1611 « goût âpre (d'un fruit qui n'est pas mûr) » sens propre (COTGR. : acerbité glosé angl. acerbitie, sharpnesse, sournesse).
Empr. au lat. acerbitas, dep. Cicéron (Planc., 92 ds TLL s.v. acerbitas I, 365, 66 : fructus ... ex sese non ... laetos et uberes, sed magna acerbitate permixtos; de même en lat. médiév., SIGEB., Chron., an. 1144, M. G. Script. VI, p. 388, 47 ds Mittellat. W. s.v. acerbitas, I, 111, 17 : in fructibus habuerunt raritatem et acerbitatem). Emploi fig. (empr. plus anciennement en fr.) aussi dep. Cicéron (Verrines, 1, 81 ds TLL s.v. acerbitas, I, 366, 32 : nisi tanta acerbitas iniuriae, tanta vis sceleris fuisset).
STAT. — Fréq. abs. litt. :3.
BBG. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Mots rares 1965. — NYSTEN 1814-20.

acerbité [asɛʀbite] n. f.
ÉTYM. 1327, au fig.; concret, 1572; de acerbe.
Rare. Caractère de ce qui est acerbe. || L'acerbité des fruits sauvages.Fig. || L'acerbité de ses propos.
CONTR. Douceur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • acerbité — (a sèr bi té) s. f. 1°   Qualité de ce qui est acerbe. L acerbité de ce fruit. 2°   Fig. L acerbité de son langage. •   L obligation de raconter le fait lui rappelle la mémoire plus vive de l acerbité d un événement qui...., P. L. COUR. I, 71.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ACERBITÉ — s. f. Qualité de ce qui est acerbe. Ce fruit est d une acerbité insupportable. Il est peu usité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACERBITÉ — n. f. Qualité de ce qui est acerbe. Ce fruit est d’une acerbité insupportable. Il est peu usité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rbité — acerbité exorbité …   Dictionnaire des rimes

  • acerbe — [ asɛrb ] adj. • 1195; « cruel, méchant » jusqu au XVIe; lat. acerbus 1 ♦ Vx Aigre et âpre. Goût acerbe. 2 ♦ Qui cherche à blesser; qui critique avec méchanceté. ⇒ acrimonieux, agressif, 1. caustique, mordant, sarcastique, virulent. Répondre d… …   Encyclopédie Universelle

  • aigreur — [ ɛgrɶr ] n. f. • XIVe; de aigre 1 ♦ Saveur aigre. ⇒ acidité. L aigreur du lait tourné. ♢ Au plur. Sensation d acidité dans la région épigastrique accompagnant une régurgitation, une éructation. Avoir des aigreurs (d estomac). ⇒ brûlure. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • aménité — [ amenite ] n. f. • XIVe; lat. amœnitas 1 ♦ Vx Agrément (d un lieu). « L aménité des rivages » (Chateaubriand). 2 ♦ (1740) Amabilité pleine de charme. ⇒ affabilité. Sa supériorité « que sait tempérer l aménité la plus exquise » (A. Gide). Traiter …   Encyclopédie Universelle

  • causticité — [ kostisite ] n. f. • 1738; de 1. caustique 1 ♦ Didact. Caractère d une substance caustique. ⇒ acidité. La causticité d un acide. 2 ♦ Fig. et littér. Tendance à dire, à écrire des choses caustiques, mordantes. ⇒ aigreur, malignité, mordant. « une …   Encyclopédie Universelle

  • charogne — [ ʃarɔɲ ] n. f. • v. 1120; lat. pop. caronia, de caro « chair » 1 ♦ Corps de bête morte en putréfaction. Charogne puante. Insecte qui dépose ses œufs sur les charognes. ⇒ nécrophore. Cadavre humain abandonné. « Une charogne », poème de Baudelaire …   Encyclopédie Universelle

  • verdeur — [ vɛrdɶr ] n. f. • XVe; « état d un bois vert » XIIe; var. verdor, verdur→ vert 1 ♦ Vigueur de la jeunesse. « Sa grande force et sa verdeur persistante » (Aragon). 2 ♦ (XVIIe) Acidité d un fruit vert, d un vin trop vert. 3 ♦ Fig. et vieilli… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.